logo total
festival oeillades 2016 banniere

Rencontres autour du comique

18 et 19 novembre 2016
Espace Athanor et Salle Arcé

Voir le programme

Jean-Louis Trintignant

Invité d’honneur de l’édition 2016 du Festival des Oeillades

Sa biographie

RDV ATYPIK

Mercredi 16 Novembre – 18h30 – MJC D’Albi

Informations

Edito

cameraLa 20ème édition du Festival du Film Francophone fait une nouvelle fois et de façon enthousiasmante, la part belle à la Jeunesse.

Les lieux communs sur sa désinvolture présumée sont battus en brèche par les parcours originaux des actrices de DIVINES, la solidarité des protagonistes de CORNICHE KENNEDY, de 1’54 ou de la FINE EQUIPE.

Au-delà des projections, le Festival s’engage auprès de la jeunesse avec de multiples projets : deux journées de formation pour les classes audiovisuelles de notre Région, un rendez-vous ATYPIK à la MJC d’Albi pour les réalisateurs en herbe, un travail d’analyse du film MA VIE DE COURGETTE avec les collégiens du Tarn, la mise en lumière d’une réalisation de courts-métrages d’animation par les jeunes des écoles primaires, enfin un atelier de création d’une bande son pour les options musique du Lycée Lapérouse sans oublier la réalisation du journal du Festival par les étudiants de Champollion.

Deuxième vecteur fort de cette édition : la comédie. Elle est très présente avec des rencontres autour du comique ; du burlesque des pionniers du cinéma au burlesque d’aujourd’hui d’ Abel et Gordon en passant par les grands réalisateurs que sont Jacques Tati et le regretté Pierre Etaix . Mais aussi un clin d’œil aux grandes figures du comique racontées par les enfants de Louis de Funes et Francis Blanche et la participation exceptionnelle de Serge Korber et Jean-Louis Trintignant. Les films CIGARETTES ET CHOCOLAT CHAUD, VENISE SOUS LA NEIGE, IL A DEJA TES YEUX participeront grandement au plaisir du spectateur.

Les Œillades donnent un regard kaléidoscopique sur la culture francophone en accueillant le Québec et ses films sensibles 1’54 et LES MAUVAISES HERBES, la Belgique avec NOCES et la lumineuse actrice Lina El Arabi, la Suisse et l’exceptionnel film d’animation MA VIE DE COURGETTE et enfin l’Afrique avec WULU de Daouda Coulibaly.

Un chapitre du Festival est consacré aux Documentaires : le réalisateur belge Thierry Michel nous rend compte d’une Afrique en difficulté, corrompue, tandis que Sébastien Lifshitz portera un regard sensible sur les homosexuels et transsexuels.

L’hommage rendu à Jean-Louis Trintignant, monstre sacré du cinéma français, nous rappelle que le temps avance trop vite, que la grandeur d’un acteur est souvent liée à la capacité de durer et de pouvoir choisir ses scénarii et ses metteurs en scènes. Jean-Louis Trintignant avec ses 130 films a parcouru le cinéma de nos cinquante dernières années avec une élégance rare.

Toute l’équipe des Œillades, en ces temps d’incertitudes, vous souhaite une excellente édition riche de belles découvertes et porteuse d’un solide optimisme indispensable pour vivre nos lendemains.